Drôle de politique

La politique des Etats-Unis et de l’Europe à l’égard de la Syrie est décidément bien étrange. Au moment où le secrétariat général de l’Onu annonçait que le président syrien avait affirmé à Ban Ki Moon que les opérations militaires étaient terminées, le président des Etats-Unis Barak Obama qui n’avait pas autant réagi aux images violentes en provenance de Deraa,d e Hama ou même de Lattaquié invitait pour la première fois depuis 5 mois Bachar assad à se retirer du pouvoir. Il a été aussitôt suivi (évidemment) par les pays européens, qui d’une seule voix ont appelé au départ du président syrien au moment où il commençait véirtablement à mettre en marche le train des réformes. Etonnant, n’est-ce pas? En général, les appels à la démission ou au départ d’un dirigeant interviennent au plus fort des actions militaires, non lorsqu’elles sont terminées. Comment dans ce cas ne pas ne pas penser que les injonctions américaines et européennes ont pour objectif de rallumer le feu syrien et d’aider une opposition qui s’essouffle au lieu d’encourager réellement un processus de réforme. Dans cette crise syrienne prolongée, on a l’impression que la communauté internationale n’est intervenue que chaque fois que l’opposition était affaiblie, pour lui donner un nouvel élan, sans souci véritable de démocratie ou de liberté.Dès que le régime semble marquer des points dans le sens de la mise au pas des insurgés et de la progression du chantier de réformes, la communauté internationale lève le ton et augmente la pression, avec pour suel souci d »empêcher le régime de sortit victorieux de cette épreuve, quitte à provoquer un nouveau bain de sang. Pour des défenseurs des droits de l’homme on peut faire mieux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s